Sayid Qutb et le dénigrement des compagnons Mou’awiyah Et ‘Amr Ibn al ‘Aas (رضي الله عنهما) ~ Shaykh Ibn Baz (رحمه الله)

Sayid Qutb et le dénigrement des compagnons Mou’awiyah Et ‘Amr Ibn al ‘Aas (رضي الله عنهما) ~ Shaykh Ibn Baz (رحمه الله)

twitteryoutubeinstagram

Sayid Qutb a dit(1) sur Mou’awiyah Ibn Abi Sufyan(2) et ‘Amr Ibn al ‘Aass qu’Allah les agrée:

« Mou’awiyah et son compagnon ‘Amr n’ont battu ‘Ali non pas par ce qu’ils connaissent mieux que lui les subtilités des esprits et sont plus connaisseurs que lui sur le comportement utile au moment adéquat, mais parce qu’ils sont libres dans l’utilisation de toutes armes alors que lui est limité par ses comportements dans le choix des moyens utilisés en conflit. Et lorsque Mou’awiyah et son compagnon s’appuient sur le mensonge, la triche, la tromperie, l’hypocrisie, la corruption et l’achat des consciences, ‘Ali lui ne peut se rabaisser à ce niveau très bas. Ce n’est donc pas étonnant qu’ils réussissent et qu’il échoue, et c’est un échec plus noble que toute réussite. ».

Shaykh ‘Abdal ‘Aziz Ibn Baaz (رحمه الله) a dit lorsqu’il fut interrogé sur cette parole et qu’elle lui a été lue:

« Quelle parole abjecte ! C’est une parole abjecte ! Insulter Mou’awiyah et ‘Amr Ibn al ‘Aass tout ceci n’est que paroles abjectes et paroles détestables. Mou’awiyah et ‘Amr ainsi que ceux qui étaient avec eux sont des Moujtahidoun(3) qui se sont trompés(4) . Et si les moujhtahidoun se trompent, qu’Allah nous pardonne ainsi qu’à eux»

Le questionneur a dit:

« Sa parole “Ils ont de l’hypocrisie en eux”, n’est-ce pas faire leur Takfir(5) ? ».

Le Shaykh ‘Abdal ‘Aziz (رحمه الله) a dit:

« C’est une erreur et une faute mais ce n’est pas de la mecreance. Son insulte pour certains compagnons ou un compagnon est détestable, et c’est de la perversion, il mérite d’être sanctionné pour cela, on demande à Allah la protection. Mais s’il insulte la plupart d’entre eux ou les rend pervers, il devient apostat car ils sont les porteurs de la Législation, et s’il les insulte alors il attaque la Législation. ».

Le questionneur dit:

« Ne doit-on pas interdire ces livres qui contiennent ces paroles ? ».

L’éminent Shaykh ‘Abdal ‘Aziz (رحمه الله) a dit:

« Ils doivent être déchirés ».

Puis le Shaykh dit:

« C’est dans un journal ? ».

Puis le questionneur dit:

« Dans un livre, qu’Allah soit bon envers toi ».

Le Shaykh ‘Abdal ‘Aziz (رحمه الله) a dit:

« De qui ? ».

Le questionneur a dit:

« De Sayid Qutb ».

Le Shaykh ‘Abdal ‘Aziz (رحمه الله) dit:

« Ce sont des paroles abjectes ».

Le questionneur dit:

« Dans “Livres et personnalités”. ».(6)


Egalement: Shaykh Ibn Baz (رحمه الله) sur l’interprétation de l’Istiwa par Sayid Qutb, Shaykh Ibn Baz sur le denigrement du Prophète Moussa par Sayid Qutb, Sayid Qutb et la Franc-Maconnerie, Sayid Qutb et l’idéologie d’Al Qa’Ida et Da’ich.


Traduction de l’Association Sunna et du frére Sofiane abou Abdarahman


 

Facebooktwittermail

Notes de bas de pages   [ + ]

1. Dans “Livres et personnalités” page 242
2. Voir l’article sur les mérites du compagnon Mou’awiyah
3. Personnes qualifiées scientifiquement et apte à faire un effort de réflexion sur une question.
4. L’éminent Shaykh al Fawzan dit en commentaire de cette fatwa: « Leur erreur n’est pas claire, s’il avait été dit “ce sont des Moujtahidoun, s’ils ont eu raison ils auront deux récompenses, et s’ils ce sont trompés ils auront une récompense et leur erreur est pardonnée” cela aurait été mieux et plus juste.
5. Déclarer apostât un individu
6. Sharh Riyadh Salihin de son éminence le lundi 18/7/1416
this site uses the awesome footnotes Plugin