Embrasser et caliner son épouse durant Ramadan ~ Shaykh Ibn Baz (رحمه الله)

Embrasser et caliner son épouse durant Ramadan ~ Shaykh Ibn Baz (رحمه الله)

twitteryoutubeinstagram

Shaykh Ibn Baz (رحمه الله):

Fatwa 1) Quant à ce que tu as mentionné à propos de ce qui s’est passé entre toi et ton épouse comme câlineries (1) le jour de Ramadan, qui t’as amené à l’étreindre et l’embrasser, et que tu as émis al-madhi (2) . Tout cela sans rapport intime. Et cela s’est produit sur six jours ou sept. Ta question concerne la validité de ton jeûne?

Réponse: Cette question est un sujet de divergence chez les ulémas (ndt: les savants). Certains sont d’avis que le jeûne est annulé par l’émission de al-madhi, et certains sont d’avis qu’il est valide. Ce qui est juste, in shaa Allah, c’est que son jeûne est valide et aucun de vous deux n’aura à le rattraper.

Ceci dit, le croyant doit se préserver des actes qui provoquent l’émission de al-madhi comme l’étreinte, l’embrassade et ce qu’y ressemble. Certes, il a été rapporté du Prophète ﷺ qu’il embrassait en état de jeûne, et qu’il caressait en état de jeûne. Aisha qu’Allah l’agrée رضي الله عنها a dit : « Mais il était ﷺ le plus maître de son désir ».

Il a été rapporté également de lui ﷺ qu’il a été questionné par deux personnes au sujet du baiser pour le jeûneur et il ﷺ l’a interdit à l’un et il ﷺ l’a autorisé à l’autre, le rapporteur a dit : « Et nous avons vu que celui à qui il l’a autorisé était âgé et celui à qui il l’a interdit était jeune. ».

Les ulémas ont tiré de cela que le baiser et les caresses sont interdits aux jeunes et ceux qui leur ressemblent comme ceux dont le désir est suscité par ces choses-là et dont on craint qu’il tombe dans l’illicite. Quand à celui dont le risque (de tomber dans l’illicite) est exclu, cela n’est pas détestable pour lui.

Et c’est Allah qui donne la réussite.

(Source: http://www.binbaz.org.sa/fatawa/541)

Fatwa 2) Si l’homme embrasse sa femme et la «câline» pendant la journée de Ramadan, est ce que cela invalide son jeûne? Faites nous profiter (de votre science), qu’Allah vous fasse profiter

Réponse: Le fait que l’homme embrasse son épouse, entreprend de la câliner et de la caresser sans rapport sexuel, alors qu’il jeûne, tout cela est autorisé et ne doit pas causer de gêne.

Car le Prophète ﷺ embrassait en jeûnant, il caressait en jeûnant.

Mais si il craint de tomber dans l’interdit car il a une jouissance rapide, alors cela lui est détestable. Et s’il éjacule, il lui est alors obligatoire de s’abstenir (NDT: c’est-à-dire de continuer le jeûne du jour en question) et de rattraper (ce jour). Et il ne doit pas de compensation selon l’opinion de la majorité des gens de science.

Quant au liquide pré-séminal, il n’invalide pas le jeûne selon l’opinion la plus juste des ulémas (ndt: les savants) car la base est la validité du jeûne et non l’invalidité (3). Et également parce qu’il est difficile de s’en préserver.

Et c’est Allah qui donne la réussite.

(Source: http://www.binbaz.org.sa/fatawa/542)


Traduit par l’association Sunna de Denain


Lien de telechargement pdf: Ici

Facebooktwittermail

Notes de bas de pages   [ + ]

1. NDT: المداعبة
2. Le Madhî (المذي – liquide pré-séminal) est un liquide blanc, fin et visqueux qui est secrété de l’organe sexuel de l’homme suite aux préliminaires avec sa femme ou s’il pense au rapport, mais sans éjaculer. Il n’est pas suivi d’un relâchement, il est impur, et, suite à sa sécrétion, il faut faire les ablutions, laver le sexe et les testicules et asperger de l’eau sur les parties touchées du corps ou des vêtements.
3. NDT: Cette règle signifie que la base d’une chose est qu’elle n’invalide pas le jeûne jusqu’à preuve du contraire. Pour prétendre que telle chose invalide le jeûne il faut le prouver faute de quoi l’on considère qu’elle ne l’invalide pas
this site uses the awesome footnotes Plugin